Un certain 18 juin 2016 ... La paroisse à Saint Bertrand de Comminges

Nous voilà partis, en pèlerinage à St-Bertrand de Comminges, pour passer une Porte Sainte, entre frères et sœurs de cœur, paroissiens réunis à nouveau dans notre belle communauté. Nous sommes venus vivre un vrai moment de miséricorde !

De bon matin, de bonne humeur, dès 7h30, dans ce bus, nous sommes 70 personnes motivées, dont quelques adolescents et 4 tout-petits, sans oublier une vingtaine d’amis qui nous suivent en voiture.

Le soleil ne se présente pas à nous en ce grand jour, mais l’Espérance et la Foi sont dans nos cœurs de pèlerins et elles le remplacent bien.

Le Père Arthur, le Père Sylvère, les frères Claver et Eustache sont à nos côtés et nous invitent à chanter les laudes et réciter de beaux psaumes ; nous avons chacun un petit livre d’antisèche ! Heureusement ! Ce trajet en bus d’1h30 est un bon moment préparatoire pour l’esprit. Dans l’amitié et la fraternité, nous faisons aussi connaissance les uns les autres. Tous unis par le même désir.

Une magnifique petite basilique romane, toute sobre, avec ses pierres blanches, nous attend et une eucharistie nous met dans le bain. Nos amis en voiture sont là. Tous réunis, nous voilà entre 90 et 100 paroissiens.

Ca y est, un chemin s’ouvre à nous, une petite route goudronnée, en pleine nature, nous invite à la marche pour se mettre dans la peau du pèlerin et quitter notre habit de paroissien ; nous marchons, en silence, nous prions et pensons à des êtres chers … Nous arrivons à St Bertrand, montons de grandes marches dans ce pittoresque bourg médiéval, tout en admirant d’anciennes maisons à colombages.

Le soleil joue à cache-cache, ce sont les giboulées de … juin ! Une éclaircie puis vite à vos parapluies !

Quelle magnifique cathédrale ! Quel panorama sur ce vaste Comminges ! Quelle beauté avec ce charmant cloître où nous déambulons ! Nous cheminons en prière pour se préparer à passer une Porte Sainte. Une porte étroite, décorée d’une guirlande de buis béni, que chacun empruntera en file indienne.

Chacun porte une personne ou une croix dans son cœur et va pouvoir le déposer au Seigneur dans ce jubé médiéval, tout de bois, devant un majestueux autel.

La guide Maïté nous transmet une leçon d’histoire religieuse régionale.

Le temps presse, nous partons pique-niquer, avant de repartir pour la visite des grottes de Gargas. Un temps culturel pour découvrir une petite frange de la Préhistoire locale, un temps qui ravit petits et grands.

Une si belle journée, trop courte, à renouveler sans faute sans attendre une année ! Merci Seigneur de toutes les grâces reçues et qui vont encore se révéler à nous dans les jours qui viennent.

Voici de quoi vivre un bel été !

Fraternellement.  Catherine MARCELIN

concerts