(Tous les documents utiles sont en bas de page).

"Que pouvons nous faire localement pour aider face à l'arrivée de migrants?"

 Plusieurs personnes se sont posés cette question fin 2015. 

Une conférence de sensibilisation, d'information et de réflexion autour de la question des migrants et du soutien aux chrétiens d'Orients aujourd'hui martyrisés et pourchassés en Irak et en Syrie a été organisée fin janvier 2016.

 L'association ECHO (Entraide aux Chrétiens d'Orient) est donc venue présenter son action. Son président, monsieur Philippe Rodier nous a expliqué qu'il était probable qu'ils doivent accueillir 2 ou 3 familles courant 2016.

Quelques paroissiens et des villageois se sont mobilisés en vue d'accueillir une famille.

Voici le dernier bulletin d'information : 


 Bulletin de septembre 2016 :

La famille Irakienne est arrivée à Montastruc le 2 juillet après un long périple. Ils vivaient à Mossoul, et furent obligés de fuir devant l'avancée de DAECH. Ils s'installèrent dans un petit village et avaient construit leur maison. De nouveau, l'avancée de DAECH les oblige à fuir vers la ville d'Erbil et à trouver refuge dans un camp, sous la protection de l'ONU, où ils ont vécu en caravane dans des conditions sanitaires difficiles.

Le couple et leurs 2 enfants (9 et 7 ans) ont pu se poser dans un beau logement rapidement équipé grâce aux dons, meubles et équipements ménagers offerts par de nombreux donateurs.

Le comité de soutien s'est donné 3 axes prioritaires :

  • Accompagnement dans leur quotidien : Apport des légumes de jardin, confection des plats, sorties dans des familles, vie dans le village …
  • Régularisation administrative : Démarches auprès des autorités administratives.
  • Intégration : Apprentissage du français, connaissance des lois et des droits.

Tout ceci a pu se faire grâce à de nombreux bénévoles qui, durant cet été, ont pu donner de leur temps.

Ainsi, des paroissiens les ont invité à partager avec eux des repas, découvrir la gastronomie, et surtout pour les enfants le plaisir de se baigner ou de jouer avec d'autres enfants à des jeux de société. Les démarches administratives sont bien avancées : la famille Irakienne est bien enregistrée auprès des autorités françaises ; l'obtention du statut de réfugiés est en cours.

Quant au cours de français, bravo aux 3 professeurs bénévoles, qui ont, chaque jour, consacré du temps pour que nos protégés apprennent notre langue ! A présent, ils sont capables de répondre aux usages du quotidien. Cet apprentissage était urgent, car les deux enfants devaient dès la rentrée scolaire pouvoir comprendre les consignes des professeurs.

La famille est ravie d’être en France et se plaît bien à Montastruc. La rentrée scolaire est la nouvelle étape d'intégration des 2 enfants. Les cours de français pour les parents se poursuivront.

Ils ont participé à la journée du pèlerinage diocésain à Lourdes le 26 août avec beaucoup de plaisir.

En ce début d’automne, des visites de Toulouse et autres lieux touristiques leur plairaient pour découvrir la région. N’hésitez pas à nous contacter si vous pouvez les accompagner.

Nous nous permettons aussi de vous rappeler que des participations financières, même modestes, sont nécessaires pour payer les charges : loyer, électricité pour les mois à venir. Pour cela, vous pouvez les remettre au comité-pilote ou envoyer directement votre don à l’association ECHO. Vous recevrez un reçu permettant, d'obtenir une réduction d'impôt.

Pour le moment, ils n’ont pas encore le droit de travailler (de par leur statut !), mais si vous avez des pistes d’emploi possible dans un avenir proche, toute proposition sera la bienvenue, le père étant chauffeur de bus et la mère employée administrative à l'Université.

Un grand merci à tous pour ce formidable élan de générosité que vous avez manifesté et qui a permis que nous tissions de nouveaux liens entre nous.


Pour tout contact : Béatrice VERPOORT : 06.67.06.94.67. (entraidemigrantsCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Le comité-pilote : Dominique et Philippe Crebassol, Marie-Josée et Robert Lespes, Jacques Guflet, Béatrice Verpoort.  Avec le soutien du Père Arthur de Leffe.